Je dénonce Hollande ! : Au pays de Descartes
 


  Accueil
 
   A propos …
   Le Normal Dico
   Premiers pas du Président Normal
   Hollande le comique


  Articles récents
 
   Leçon des Masaï aux socialistes
   L'horreur du Gender
   Les meilleures familles !
   Combien ça coûte ?
   Où s'achètent les enfants


  Mariage LGBT
 
   ABCD de l'égalité
   Théorie du genre et Ligne Azur
   Homophiles cathophobes ?
   Propagande du comptage
   Et l'adoption en pratique ?
   Bravo Monsieur le Député !
   Auditions organisées au Sénat
   Enfants en mal de parents
   Le CESE dit non aux 700.000 signataires !
   Sylviane Agacinsky contre Jack Lang
   Pourquoi ce désir de mimétisme ?
   Monsieur le Sénateur Michel
   Au pays de Descartes
   Mariage pour tous ? Vraiment ?
   Guigou contre le mariage homo


  Dette
 
   La cigale et la fourmi
 
 
 
 

A en perdre la raison …


   Publié le 04/03/2013 par Stanley Baraka


  Au pays de Descartes, au pays de la raison et des Lumières, se déroule sous nos yeux un déni de démocratie comme nous n'en n'avions pas vu depuis longtemps.

Le gouvernement explique pour encadrer le débat :
- que les partisans du projet sont de grands défenseurs de l'égalité, de la liberté, du progrès, de la lutte contre l'homophobie etc
- que les opposants sont des homophobes, de droite, catholiques, réactionnaires et arrièrés

Le débat au Parlement se fait au pas de charge de jour comme de nuit, sans aborder les vrais sujets de la filiation. Madame Taubira s'envole dans des proses lyriques interminables sans aborder le sujet sous l'angle scientifique du droit, de la psychologie, de l'anthropologie.

Les auditions au Sénat ne donnent pas lieu à de vraies questions de fonds de la part des socialistes puisque leur décision est prise. Impossible d'envisager le projet sous un autre angle que celui édicté.

Monsieur Hollande, quittez l'habit de l'idéologue. Ecoutez ceux qui ont un point de vue scientifique. Ecoutez les philosophes, Madame Agacinsky, Monsieur Bellin. Ecoutez les juristes Madame Neirinck, Monsieur Hauser. Ecoutez les psychanalystes Monsieur Winter, Monsieur Sibony. Tous vous racontent des choses graves ! Vos œillères idéologiques vous rendent aveugle. Ouvrez les yeux et écoutez Descartes vous parler !

En image le type d'argument idéologique qui enrichit le débat ...
  A en perdre la raison …