Je dénonce Hollande ! : Leçon des Masaï aux socialistes
 


  Accueil
 
   A propos …
   Le Normal Dico
   Premiers pas du Président Normal
   Hollande le comique


  Articles récents
 
   Leçon des Masaï aux socialistes
   L'horreur du Gender
   Les meilleures familles !
   Combien ça coûte ?
   Où s'achètent les enfants


  Mariage LGBT
 
   ABCD de l'égalité
   Théorie du genre et Ligne Azur
   Homophiles cathophobes ?
   Propagande du comptage
   Et l'adoption en pratique ?
   Bravo Monsieur le Député !
   Auditions organisées au Sénat
   Enfants en mal de parents
   Le CESE dit non aux 700.000 signataires !
   Sylviane Agacinsky contre Jack Lang
   Pourquoi ce désir de mimétisme ?
   Monsieur le Sénateur Michel
   Au pays de Descartes
   Mariage pour tous ? Vraiment ?
   Guigou contre le mariage homo


  Dette
 
   La cigale et la fourmi
 
 
 
 

Envoyons les socialistes chez les Masaïs !


   Publié le 10/02/2014 21:01:39 par  


  Quand je pense aux socialistes, je pense aux Masaïs ! Quelle étrange association me direz-vous ? Et pourtant.

De nombreuses tribus nomades d'Afrique, et en premier lieu les Masaï, vivent avec leurs bêtes. Ils en connaissent la richesse mieux que quiconque. Ils consomment leur lait, mais également leur sang. Coutume étrange pour nous habitués à l'opulence, mais tellement pertinente. Le sang prélevé avec soin et modération vient compléter leur alimentation sans épuiser leurs bêtes. Le prélèvement est délicat, peu profond et immédiatement soigné afin que l'animal supporte bien la saignée.

Venons en aux socialistes qui règnent sur un territoire, la France. Imaginons un instant que le troupeau des bêtes, ce sont nos entreprises, la richesse de notre économie. Sans elles nous ne vivons pas.

Ca y est ? Vous voyez ? Pas de mesure, pas de modération, le sang est prélevé sans relâche. Le troupeau s'épuise, de nombreuses bêtes meurent.

Puissent les socialistes avoir en tête cette image et comprendre la richesse de nos entreprises en période de crise.
Puissent-ils en prendre soin, prélever le strict nécessaire, avec modération et délicatesse pour qu'elles ne s'épuisent pas.

Puissent-ils s'inspirer de ces merveilleuses tribus nomades d'Afrique et de leur sagesse !
  Envoyons les socialistes chez les Masaïs !